Inscrivez-vous pour publier vos chronos, commenter les parcours et télécharger les topos !

Vous souhaitez en savoir plus, être informé sur les nouveautés, participez aux jeux concours ..... alors n'hésitez pas rejoignez la famille en créant un compte 

Inscription x
> > > > Centrale des Vernes
Contacter
L'usine des Vernes a été classée au titre des Monuments historiques le 2 septembre 1994.
Cette centrale, d'une quinzaine d'années plus récente que le bâtiment II de la centrale de Livet, a été conçue pour une « mise en scène de l'eau ». Toutes les fonctions de la centrales, de la chambre d'eau au canal de fuite sont concentrées sur la même parcelle. Charles-Albert Keller décrit ainsi son projet en 1925 : « D'abord j'ai obéi à des goûts personnels en l'espèce. J'ai voulu ensuite démontrer que la houille blanche et le tourisme sont conciliables, et puis j'ai tenu à apporter à un pays auquel je me suis fortement attaché une contribution à son embellissement. Enfin, et cela m'est très cher, offrir à mon personnel que j'estime une preuve de plus de ma sollicitude affectueuse en le faisant bénéficier particulièrement de ces embellissements qui agrémentent ici un peu sa vie et celle des siens ».

La terrasse supérieure, de plain pied avec la route, est aménagée en jardin à la française avec allée, arbres, parterres bordés de vases, fontaine monumentale (en fait chambre de mise en charge-cheminée d'équilibre) et clôture. Les pylônes supportaient des projecteurs à l'origine.
La terrasse inférieure où se dresse la centrale est au niveau de la berge. C'est une vaste cour en partie arborée, propre à l'admiration de l'ensemble par le recul et la variété des points de vue. Elle est aussi clôturée au nord par la Romanche et à l'ouest par l'eau du canal de fuite, donnant l'effet d'un château protégé d'une douve franchie par un « pont-levis ». Pour relier les deux niveaux, le grand escalier monumental, en ciment moulé, s'inspire nettement de celui du château de Vizille (disposition, balustres, niches). C'est un dispositif fonctionnel de circulation, mais plus encore un élément de surprise théâtrale et un instrument de découverte des lieux. Il était à l'origine éclairé et apparemment doté d'un calvaire.

L'usine des Vernes n'est pas ouverte au public.

Autres prestataires touristiques liés

Votre navigateur n'est pas à jour !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web, surfer plus rapidement, et plus sereinement ! Mettre à jour maintenant

×

Top