> > > > Barrage du Chambon
Contacter
En 1921 des études démontrent que, par la présence dans le sol de schistes cristallins durs, l'imperméabilité est parfaite. Un potentiel qui retient l'attention, en pleine période de spéculation boursière des années 1920 sur l'hydroélectricité. Malgré la condamnation des vilages du cahmbon, du Dauphine et de Pariset, les travaux commencent. Pendant la durée des travaux, un téléphérique provisoire a été installé sur 10,5 km de Bourg-d'Oisans au Chambon afin de transporter du ciment et d'autres matériaux plus rapidement.Ce téléphérique était composé de 193 bennes pouvant transporter 250 kg de ciment chacune. 62 pylônes métalliques ont du être implantés, certains allant jusqu’à 40 mètres de hauteur et espacés de 900m pour supporter un câble en acier d'une longueur de 22,5 km. La mise en eau de la retenue a commencée le 24 avril et finit le 9 octobre 1935. Dès mai 1935, les turbines de l'usine électrique de Sainte-Guilherme furent alimentées. Une prise d'eau dans la vallée voisine du Ferrant a été aménagé pour augmenter les apports en eau.

Autres prestataires touristiques liés

  • Syndicat d'Initiative Le Freney...
    Office de tourisme
  • Office de tourisme du Ferrand
    Office de tourisme
  • Besse en Oisans
    Office de tourisme
  • Musée rural d'Auris en Oisans
    Musée
  • Route d'exception : le Col de...
    Activité pleine nature

Destinations

Votre navigateur n'est pas à jour !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web, surfer plus rapidement, et plus sereinement ! Mettre à jour maintenant

×

Top