Inscrivez-vous pour publier vos chronos, commenter les parcours et télécharger les topos !

Vous souhaitez en savoir plus, être informé sur les nouveautés, participez aux jeux concours ..... alors n'hésitez pas rejoignez la famille en créant un compte 

Inscription x
> > > > Sur les traces des alpinistes (Circuit n°11)
Partenaires> Sur les traces des alpinistes (Circuit n°11)
Un itinéraire au coeur du Parc national des Écrins… De Saint-Christophe en Oisans à la Bérarde, incursion dans l'histoire de l'alpinisme français.
Contacter Voir site
Au départ de Bourg d'Oisans, ce circuit fait environ 66 km aller et retour. Le parc national des Écrins s’étend aujourd’hui sur 918 km² dont 180 sur la commune de St Christophe en Oisans soit 76 % du territoire Chritolet. La Bérarde a eu une influence considérable sur l’histoire de l’alpinisme. Les plus grands alpinistes ont en effet tous un jour rêvé de ce village du bout de monde. Rêves de conquêtes, de voies “vierges” car l’Oisans, longtemps enclavé, a repoussé bien des assauts. En 1900, la vallée du Vénéon était aussi renommée que celle de Chamonix. L’ascension de la Meije, dernier sommet des Alpes vaincu, était une course que tout alpiniste souhaitait ajouter à son palmarès. Elle était aussi incontournable que le Mont Blanc. Saint-Christophe-en-Oisans est le village de Pierre Gaspard - surnommé “Le père Gaspard” - guide paysan qui conquit la Meije le 16 août 1877 au grand dam des Anglais. ↘Le musée “Mémoires d’alpinismes” présente l’histoire de l’alpinisme, des précurseurs à nos jours. Le cimetière de Saint-Christophe honore certaines figures célèbres de la montagne. Au coeur du village, ne manquez pas ↘“La Cordée”, un “café historique et littéraire” (prix décerné en juin 2007) à l’ambiance très conviviale. Marie-Claude Turc vous accueille avec enthousiasme dans l’établissement familial ouvert en 1907. Pour vous ressourcer, vous pouvez désormais profiter du ↘hammam à La Cordée d’A côté. Poursuivez ensuite votre route jusqu’à la Bérarde. Sans oublier un arrêt au hameau des Étages pour admirer les Écrins (4 102 m). Cette route a été ouverte aux véhicules en 1921 avec, jusque dans les années 70, la particularité d'alterner les horaires à la montée et à la descente. A l’aube de notre siècle, la route qui avait fort besoin d’être réparée subit cinq ans de travaux et un léger élargissement. Elle a su néanmoins garder sa beauté d’origine. A la Bérarde, les parkings se trouvent à l’extérieur du village, ainsi vous profiterez de ce hameau célèbre avec sa ↘ petite chapelle située au départ du sentier conduisant au pied de la face sud de la Meije.
Source : APIDAE

Autres prestataires touristiques liés

Votre navigateur n'est pas à jour !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web, surfer plus rapidement, et plus sereinement ! Mettre à jour maintenant

×

Top